Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

En France, le secteur du bâtiment est l’un des secteurs les plus polluants. Devant ce constat, il était nécessaire de faire un geste pour la protection de l’environnement en réduisant la consommation d’énergie.

Qu’est-ce qu’un DPE ?

Mis en place depuis le 1er novembre 2006, puis rendu indispensable à partir 1er juillet 2007, le diagnostic de performance énergétique permet aux particuliers de connaître l’état de leur bien immobilier en matière d’économie d’énergie.


Concrètement, lors de l’achat ou la revente d’un bien immobilier, vous serez obligé de fournir un diagnostic de performance énergétique, comme pour l’amiante, le plomb, etc.


Comment faire son diagnostic de performance énergétique?


Ce document permet de responsabiliser l’acheteur mais aussi le revendeur lors de la transaction de vente. En effet, le diagnostic permet d‘évaluer la consommation prévisionnelle d’énergie du logement ou du bâtiment et sensibiliser les particuliers aux économies d’énergie et à la réduction des gaz à effet de serre.


Il permet :

  • d’être informé sur les caractéristiques thermiques : chauffage, production d’eau chaude sanitaire, climatisation.
  • de sensibiliser à la lutte contre les émissions de CO2 (dioxyde de carbone) en trop grande quantité, préjudiciable à l’environnement.
  • de sensibiliser à l’adoption d’énergies renouvelables.


Fonctionnement

Il évalue donc la consommation d’énergie de l’habitation. Plusieurs informations sont présentes sur le document sur les performances de celle-ci :

  • une description des principales caractéristiques de l’habitation ainsi que de ses équipements thermiques.
  • une estimation de la consommation annuelle d’énergie et de son coût, et un classement selon « l’étiquette énergie » (de A à G).
  • la quantité de CO2 rejetée, et classement avec « l’étiquette climat ».
  • des recommandations pour maîtriser les consommations d’énergie, avec incitation à effectuer des travaux pour passer aux énergies renouvelables.

Ces recommandations peuvent être accompagnées d’informations sur le coût des travaux, les équipements à adopter, une estimation des économies réalisables, etc.


Il faut néanmoins savoir que même si le diagnostic énergétique est obligatoire, l’acquéreur du bien n’est pas dans l’obligation de respecter ou de mettre en œuvre les recommandations apportées. Le document n’a qu’une fonction incitative et informative, et n’a pas force d’obligation.



Comment faire ?

Pour obtenir votre diagnostic énergétique, il vous faut contacter des professionnels dont les compétences sont certifiées.


Le professionnel vous remettra une attention de son expertise dans ce domaine. Le diagnostic est quant à lui valable pour une période de 10 ans.



Le tarif

Il faut savoir que le coût d’un diagnostic est variable selon la superficie à évaluer et le prestataire de service. N’hésitez donc pas à demander plusieurs devis, pour choisir le plus adapté. Dans tous les cas, comptez entre 150 et 250 euros.




Demandez vos devis Electricité gratuits en 1 minute !