Mettre un tableau électrique aux normes

Mettre un tableau électrique aux normes

Un tableau électrique doit aujourd’hui répondre aux exigences de la norme NF C 15-100 et être validé par un agent du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité) qui fournira une attestation. Le respect de cette norme est obligatoire pour les installations neuves et les rénovations, partielles ou complètes.



Comment procéder : les étapes à suivre

Si vous êtes propriétaire de l’habitation, c’est à vous de procéder à la mise à terre du coffret. Si vous êtes locataire, c’est votre propriétaire ou votre syndic qui doit s’en charger.


Afin de mettre votre tableau électrique aux normes, il est indispensable de suivre les étapes suivantes. Tout d’abord, il vous faut repérer les circuits existants. Pour ce faire, allumez tous les éclairages et les lampes et branchez le maximum de petits appareils dans les prises de courant. Il faut les faire fonctionner et enlever les cartouches fusibles des coupe-circuits une à une de l’ancien tableau, afin de répertorier les circuits correspondant et noter les éléments pour le nouveau tableau.


Comment remplacer votre tableau électrique pour un tableau aux normes


Il vous faut ensuite choisir un nouveau tableau électrique adapté : sa taille doit être suffisante pour regrouper tous les dispositifs de protection et accueillir d’éventuels circuits supplémentaires. Veillez à prendre le nombre de modules suffisant pour protéger tous vos équipements et pour votre propre sécurité. Vous devez avoir au moins deux disjoncteurs différentiels et autant de disjoncteurs divisionnaires que de circuits à protéger. Puis, listez les circuits et notez leurs fonctions.


Avant de vous attaquer à l’installation du nouveau tableau électrique, il est nécessaire de couper le courant dans votre habitation. Il est conseillé de l’installer le plus proche possible du disjoncteur général. Le coffret doit obligatoirement se situer entre 1 mètre et 1,80 mètre du sol. Posez tout d’abord le socle sur le mur afin de repérer les trous pour la fixation. Remettez le courant puis percez le mur aux endroits marqués, avant de recouper aussitôt le courant. Fixez enfin le socle avec la méthode votre choix.


En dernier lieu, il est temps de procéder aux raccordements. Tout d’abord, il faut raccorder le nouveau tableau aux bornes de sortie du disjoncteur général de branchement. Utilisez deux câbles rigides, par convention noir ou rouge pour le phase et bleu pour le neutre que vous raccordez aux bornes de sorties du disjoncteur général.

Le disjoncteur différentiel se place en tête de rangée, tandis que le disjoncteur divisionnaire se place en bout de rangée. Il faut ensuite connecter chaque circuit aux bornes de sortie de leur coupe-circuit divisionnaire. Puis, insérez deux bornes d’arrivée (phase et neutre) sur le divisionnaire de gauche puis reliez l’ensemble avec deux peignes. N’oubliez pas de coller sur chaque module l’étiquette pour identifier le circuit avant de fermer le capot et de remettre le courant.




Demandez vos devis Electricité gratuits en 1 minute !